Skip to main content

Lancement - Analyse 2020 des lacunes dans le secteur humanitaire WASH (eau, hygiène, assainissement)

Largest Humanitarian WASH Gap Analysis
Elrha GWC OXFAM


LA PAROLE EST À VOUS !

Elrha, le cluster mondial WASH (GWC), et Oxfam lancent une étude visant à fournir au secteur WASH de l’action humanitaire une analyse mondiale à jour des lacunes en matière d'eau, d'assainissement et d'hygiène en 2020.

Qu'entend-on par « lacunes » ?

Dans le cadre des activités WASH, on entend par lacune 

toute défaillance relative à l'efficacité et/ou l'efficience des systèmes et réponses WASH, limitant le potentiel du secteur humanitaire à répondre aux besoins essentiels, à minimiser les maladies liées à l'eau, l'hygiène et l'assainissement, à rebâtir des vies dignes pour les personnes confrontées à des urgences et à renforcer la résilience.

Pourquoi faire à nouveau une analyse des lacunes ?

Sept ans sont passés depuis la première analyse des lacunes WASH en 2013 et des changements importants se sont opérés. Les besoins humanitaires ont changé, les travaux de recherche et les innovations ont évolué et de nouvelles lacunes ont probablement émergé.

Le cluster mondial WASH analysera les résultats afin de déterminer comment répondre au mieux aux lacunes identifiées en priorité. Le fonds d'innovation humanitaire d'Elrha (HIF) utilisera les résultats de l'étude afin d'identifier les lacunes pouvant être gérées le mieux via l'innovation et être potentiellement incluses dans les priorités d'innovation du secteur WASH. Nous espérons que les résultats influenceront d'autres fonds à choisir les domaines du secteur nécessitant des investissements.

En quoi l'analyse 2020 des lacunes WASH du secteur humanitaire est-elle différente ?

Ce qui rend cette analyse des lacunes différente des autres, c'est que nous souhaitons consulter à tous les niveaux afin d'inclure toutes les personnes concernées par les activités WASH du secteur humanitaire et comprendre ainsi ce qu'elles considèrent être des lacunes. Plus particulièrement, nous veillons à ce que les personnes affectées par une crise aient l'opportunité d'identifier des lacunes de manière sûre, transparente et éthique, influençant directement l'ordre des priorités des lacunes à combler au niveau mondial.

collecterons-nous des données sur les lacunes en matière d'eau, d'assainissement et d'hygiène ?

Tous les pays où des réponses humanitaires sont actuellement mises en œuvre (aide aux réfugié-e-s sous la coordination du HCR et crises internes coordonnées par des secteurs ou clusters) sont ciblés par la collecte de données sur le terrain de cette étude. Par ailleurs, nous invitons des participant-e-s du monde entier à y prendre part.

Qui participera à cette analyse des lacunes ?

L'étude vise à comprendre et à comparer en particulier les divergences en termes de priorités identifiées par différents groupes impliqués dans des systèmes et réponses WASH d'urgence. Cela comprend les personnes affectées par une crise, les expert-e-s WASH travaillant aux niveaux national, régional et mondial, des représentant-e-s des gouvernements, des praticien-ne-s du secteur WASH spécialisé-e-s dans le développement, des universitaires, des formateurs et formatrices, et des secteurs avec lesquels nous collaborons étroitement (santé, nutrition, éducation, sécurité alimentaire, protection, logistique).

Comment les données sur les lacunes seront-elles collectées ?

Les données seront recueillies de quatre manières, pour lesquelles nous avons besoin de votre aide :

1.           Via la littérature grise humanitaire identifiant les lacunes en matière d'eau, d'assainissement et d'hygiène et les données secondaires concernant des lacunes identifiées par des personnes affectées par une crise.

2.           Via des discussions avec des personnes affectées par une crise.

3.           Via des discussions avec des expert-e-s WASH sur le terrain.

4.           Via une enquête en ligne mondiale pour toute personne liée à une réponse humanitaire WASH.

Quand l'analyse des lacunes aura-t-elle lieu ?

Une étude préliminaire a déjà été effectuée afin de concevoir l'analyse des lacunes. La collecte des données aura lieu entre septembre et octobre, l'analyse des données en novembre/décembre et les résultats seront partagés début 2021 ainsi que lors de la réunion du cluster mondial WASH qui aura lieu en avril 2021.

Devenez un ambassadeur/une ambassadrice de l'analyse des lacunes WASH

Un projet de cette envergure peut uniquement fonctionner grâce au soutien de la communauté humanitaire. C'est l'occasion de déterminer les priorités du secteur humanitaire WASH pour les années à venir. Si vous souhaitez prendre part à ce projet passionnant, n'hésitez pas à nous apporter votre aide, elle nous sera précieuse. Plus précisément, nous recherchons des animateurs et animatrices pour les discussions avec les personnes affectées par une crise et les expert-e-s WASH. Si votre organisation ou vous-même êtes en mesure d'animer ces discussions sur le terrain, veuillez manifester votre intérêt ici

Vous pouvez également participer et vous engager d'autres manières :

  • En juillet, nous compilerons de la littérature grise humanitaire ainsi que des documents contenant des retours sur des problématiques WASH identifiées par les personnes affectées par une crise, par exemple des systèmes de retours des organisations, des enquêtes de perception et des évaluations des besoins. Vous pouvez soutenir l'analyse des lacunes en partageant des documents de votre organisation.
  • En septembre, une enquête en ligne mondiale sera lancée et vous serez invité-e-s à y participer afin de partager votre point de vue selon votre expérience, et à encourager vos collègues à vous emboîter le pas.
  • En septembre/octobre, des discussions seront animées sur le terrain à la fois avec des personnes affectées par une crise et avec des expert-e-s WASH.
  • Si vous souhaitez recevoir des mises à jour sur le projet dans son ensemble,veuillez vous inscrire ici

Share this post

Comments ()